Critique Matthias et Maxime : Dolan à son apogée ?

Xavier Dolan, réalisateur de génie à qui l’on doit notamment J’ai tué ma mère (2009) et Mommy (2014), présente avec Matthias et Maxime le bouleversant chamboulement de l’équilibre social de deux jeunes hommes, confrontés à leur amour refoulé.

Dolan a voulu faire transparaître la réalité d’une bande de copains -les soirée à boire et jouer, les conflits et rivalités quelconques- à travers une narration touchante. Mais le point le plus soulevé par le réalisateur de Mommy (2014), est l’attirance émotionnelle et sexuelle envers un ami. Cette attirance déchire Matthias et Maxime, deux meilleurs amis, qui pourtant hétéros, se retrouvent à avoir des sentiments l’un pour l’autre. Jalousie, peur de l’inconnu, honte et colère jalonnent leurs parcours.

Une esthétisme qui confirme le style du réalisateur

On retrouve ici encore l’esthétisme propre à Dolan, à travers des prises de vues soignées. Que se soit lors de scènes d’extérieur avec les plans sous-marins, ou lors de scènes quotidiennes comme le fait de faire vaisselle, le réalisateur soigne ses plans.

Ecran scindé, jeux de fuite, longs plans d’ambiance, la caméra se fait la mise en abîme du jeu d’acteurs, décrivant elle-même l’émotion des personnages, transformant les dialogues en simples bonus. De plus, les couleurs vives, reflets du moi profond des personnages, surlignent symboliquement le côté un peu naïf de Mathieu, et le rouge, la passion, l’excitation et la colère de Matthias qui tend à rejeter ses sentiments.

Critique Matthias et Maxime  Dolan à son apogée
©Diaphana Distribtion

Matthias et Maxime : entre réalisme et émotions

Avec un excellent jeu, les acteurs amènent une sincérité à chacun de leur agissement. De même, les dialogues à la fois courants dans leur vocabulaire et réalistes, permettent aux spectateurs de facilement s’identifier aux protagonistes. Chaque personnage trouve sa place, apportant une complexité et une intensité à des scènes qui leurs sont propres. Mention spéciale à Camille Delton, jouant le rôle d’Erika, la réalisatrice du fameux cours métrage déclencheur des réactions des deux personnages principaux.

Dans la lignée de Mommy, Dolan nous livre une fois de plus un long-métrage intense. Matthias et Maxime fait partie de ces rares films d’amitié et d’amour qui relate avec une telle réalité et sans clichés la puissance des sentiments humains.

Matthias et Maxime est sorti sur nos écrans le 16 octobre 2019.

Guillaume Vincelot

Avis

8.5 À voir, a avoir et à revoir !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply