[Critique Manga] Black Clover T1 : Kazé a son Naruto – Fairy Tail

Certains vous diront qu’il devient difficile de faire original dans le vaste monde du shonen. On se retrouve très souvent avec un gamin aux rêves de grandeur et à l’optimisme à toute épreuve. Black Clover ne dérogera pas à la règle, s’inspirant allègrement de ses aînés.

Un air de déjà-vu. Dans un monde de magie, Asta veut devenir le patron sans être franchement doué tandis que son ami / rival, lui, est un cador. Si le scénario vous fait tout de suite penser au début de Naruto, c’est normal. Rajoutez à cela qu’il va rejoindre une guilde de mages marginaux et vous voilà devant Fairy Tail. Difficile de nier le risque pris par Black Cover qui chasse ouvertement sur les terres de deux mangas-monstres du milieu. Pour le lecteur, ça sent un peu le réchauffé.

La recette qui marche. Sauf que voilà, la beauté du shonen étant ce qu’elle est, on ne peut nier que cela a son charme. Après tout, où est le mal à piocher chez les meilleurs ? Black Cover semble avoir en réserve une galerie de personnages attachants et de grandes capacités d’évolution. Le défi va être maintenant de se démarquer de ses modèles sinon on lui dira Asta la vista baby !

Les tomes 1 et 2 de Black Clover sortent simultanément le 7 septembre 2016

Avis

6 Besoin de se démarquer
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply