[Critique] Le Cercle Rouge, un régal de cinéma !

Afin de raviver positivement notre mémoire patriotique, revenons sur le succès du roi du polar français : Le Cercle Rouge signé Jean-Pierre Melville.

Trois protagonistes phares : un truand, un détenu en cavale et un ancien policier. Le trio parfait pour planifier le casse du siècle. Mais c’était sans compter sur le commissaire Mattei, au courant de leurs projets, prêt à leur tendre un piège…

Comment rester indifférent à un long-métrage dans lequel évoluent des comédiens appartenant au Panthéon français du cinéma ? Bourvil, Alain Delon, Yves Montand, tous réunis devant la caméra du génie Melville. Un récit entraînant servi  par une technique maîtrisée.

Le réalisateur a mis au point son propre langage cinématographique. Des gros plans omniprésents qui apportent suspense et précisions dans cette œuvre monumentale (2h20 de film !). Ensuite, un jeu subtil et délicieux alternant silence et musique puis dialogue et mutisme. Un délice pour les cinéphiles !

Jean-Pierre Melville est un réalisateur qui va toujours à l’essentiel sans tomber dans la superficialité et Le Cercle Rouge demeurera son œuvre la plus iconique.

Le Cercle Rouge est sorti le 1er octobre 1970.

Article écrit par Cécile Ravidat.

Avis

8 A voir !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply