[Critique] Le Brio trouve les mots pour convaincre

0

Brillant d’intelligence et d’humour, Le Brio parvient à redonner le goût de la langue française, même à ceux qui l’aimaient déjà. Yvan Attal joue ainsi des fantaisies de la grammaire, de la syntaxe et surtout de l’art de savoir bien parler, à l’image de À Voix Haute, pour offrir une comédie pleine d’énergie et de vocabulaire.

Des mots qui sonnent. Fluide, subtil et captivant, Le Brio tient sa force de ses dialogues aiguisés et corrosifs qui osent tout sans jamais se tromper.  Et si l’histoire aborde avant tout le racisme, elle le fait avec finesse et éloquence. Rire de tout devient alors jouissif et même les plus gros des clichés parviennent à nous faire sourire. Le ton reste toujours léger et raffiné, sans oublier une pointe de fourberie. On s’amuse donc avec les personnages tout en admirant leur jolie façon de s’exprimer.

Un duo explosif. Entre la volcanique Camélia Jordana et le cynique Daniel Auteuil, la symbiose n’était pas évidente et pourtant ! Aussi différents que complémentaires, les deux acteurs créent un échange d’une tendresse acidulée, sincèrement touchant et extrêmement drôle. La jeune femme s’impose d’ailleurs comme la véritable révélation du film et prouve une nouvelle fois qu’elle n’est pas que chanteuse, mais bel et bien star de cinéma.

Le Brio sort le 22 novembre 2017 dans les salles.

Advertisement
(Visited 211 times, 29 visits today)

Avis

8,5 Brillant
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Réagissez !