Critique Killing Eve saison 2 : efficace mais sans surprises

Après le succès de sa première saison, Killing Eve se devait de confirmer son énorme potentiel avec une nouvelle fournée d’épisodes. S’il est toujours aussi agréable à regarder, le show de Phoebe Waller-Bridge manque clairement de nouveautés.

Véritable surprise à sa sortie en 2018, la première saison de Killing Eve avait su séduire les spectateurs grâce à son duo féminin composé de Sandra Oh (Eve Polastri) et Jodie Comer (Villanelle). Un jeu du chat et de la souris, teinté d’humour et de scènes parfois absurdes, tout simplement jubilatoire. Sans temps morts, cette saison 2 démarre là ou s’était arrêtée la précédente. On replonge sans difficulté dans l’histoire de l’agent du MI-5 et de la tueuse psychopathe.

©Robert Viglasky/BBCAmerica

Le premier épisode le laissait entrevoir (notre critique), la relation ambiguë et malsaine entre les deux femmes marche toujours aussi bien. Une passion destructrice qui tourne à l’obsession pour l’une comme pour l’autre, et qui fait indéniablement la force de la série. Voir des personnages féminins aussi charismatiques fait réellement plaisir. On est ici loin des traditionnels inspecteurs et tueurs masculins.

Attention à ne pas trop se reposer sur ses lauriers

Mais au fil des huit nouveaux épisodes, on a l’impression que les deux femmes ont vampirisé l’attention des scénaristes. Si elles sont les protagonistes, leur histoire finit par prendre le pas sur d’autres événements ou rôles secondaires. Un nouveau personnage introduit dans cette saison (on vous laisse découvrir lequel) aurait été parfait pour apporter de la nouveauté, malheureusement il n’en est rien. Idem pour l’organisation (The Twelve) qui fait appel aux services de Villanelle. On en entend parler sans obtenir plus de détails. Un vrai regret car l’univers qui gravite autours des deux femmes semble assez riche pour qu’on s’intéresse à lui.

©Gareth Gatrell/BBCAmerica

Si la série semble constamment naviguer dans sa zone de confort, elle le fait vraiment bien. Alors oui, la prise de risques est minime voir nulle par rapport à la saison 1, mais pour l’instant, le show ne tombe pas dans la redite. Maintenant que les spectateurs connaissent parfaitement Eve et Villanelle, il est temps pour Killing Eve de passer la seconde et développer ses à-cotés, sous peine de définitivement lasser. 

Un retour qu’on peut donc qualifier de convaincant, même si une évolution sera forcément nécessaire pour la saison 3.

La saison 2 de Killing Eve est disponible sur Mycanal.

Avis

7 La suite facile
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply