[Critique] La belle Histoire de l’ Amour : agréable lieu commun

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

5 ans après La Source des femmes, Radu Mihaileanu (Le Concert) est de retour avec L’Histoire de l’ Amour, adaptation du roman du même nom signé Nicole Krauss ou l’histoire de « la femme la plus aimée au monde ».

« Il était une fois un garçon qui aimait une fille ».  Fresque romanesque à travers les âges et les continents, L’Histoire de l’ Amour joue la carte de l’universel, de l’intemporel. Entremêlant de manière complexe mais habile les personnages et les époques (on passe régulièrement d’un village polonais à l’aube de la seconde guerre mondiale à Central Park de nos jours), le récit développe sa réflexion, mais surtout sa célébration de l’amour.

L’Amour. Perdu, naissant, adolescent, filial … cette ode à l’amour sous toutes ces formes manque assurément de finesse, notamment lors d’envolées musicales prétexte à la glorification d’un violon inutile, mais pas d’efficacité. Habile à capter des moments intenses d’émotions, Mihaileanu livre un conte poétique et mélancolique servi par une galerie d’acteurs à la douceur et à l’humour ravageur mais toujours juste. Et si le temps n’a pas d’emprise sur l’amour, il n’en a pas non plus sur le spectateur, qui au bout de 2h15 ressortira transporté par le pouvoir de ce sentiment si singulier … à condition de se laisser emporter.

L’Histoire de l’ Amour sort en salles le 9 novembre 2016.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

6.5 Hymne à l'amour
  • User Ratings (0 Votes) 0
Share.

About Author

Avatar

Leave A Reply