[Critique DVD] Victoria, plan foireux en (une) séquence

0

NDLR : Retrouvez le test technique et des bonus en bas de l’article, sous la vidéo.

Victoria est le nom d’une jeune femme qui sort un soir d’une boite. D’un caractère ouvert sur le monde, elle ne tarde pas à suivre une bande de bras cassés au coeur tendre. Victoria, c’est aussi le nom d’un film au tour de force hautement médiatisé : 2h10 encapsulées en un seul plan-séquence s’alternent vie quotidienne et instants de pure tension.

Sebastian Schipper utilise ce procédé comme un tremplin. Profitant

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Archives are for subscribers only

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 66 times, 1 visits today)

Avis

6.8 Tour en rond

En dépit des conditions de tournage qu'on imagine difficile, Victoria s'impose comme un DVD efficace, autant côté image que côté son.
Deux bonus sont principalement réservés au jeu des acteurs. Le premier est une scène inédite improvisée qui fait office d'exercice étant donné qu'elle n'a sa place nulle part dans le film. Le second module révèle le casting des comédiens et se montre intéressant. Seulement la question demeure : pourquoi aucune image du tournage et aucune explication sur le pourquoi du plan-séquence et sa construction ?

  • Film 5
  • Image 8
  • Son 8
  • Bonus 6
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Emyr Phœnix

Shooté au cinéma depuis son plus jeune âge, c’est avec une insatiable curiosité qu’il guette le prochain rubis filmique susceptible d’être révélé. Même si ça ressemble à une aiguille dans une botte de foin.

Réagissez !