[Critique DVD] Code Momentum : Olga en a dans le pantalon

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans le film d’action bas de gamme, il y a deux écoles : soit le long-métrage en question cherche à avoir les yeux plus gros que le ventre et se foire lamentablement, soit il assume ce qu’il est et peut espérer accomplir son objectif de satisfaire son public. Code Momentum est de ceux-là.

Quand on commence avec des Daft Punk ninjas braqueurs de banques, on se dit qu’on n’est pas sorti de l’auberge. Lorsque ensuite on essaye de trouver le scénario (décidément bien planqué) et le pourquoi du comment de la présence de Morgan Freeman, on frise le claquage mental.

Et pourtant pour son premier film, le cameraman chevronné Stephen Campanelli parvient à aller au bout de son job : à savoir proposer de l’action bien foutue, rythmée et divertissante avec fusillades, courses poursuites et punchlines. Bref, le parfait cahier des charges du genre sans prendre le risque viser plus haut.

Autre bon point : voir la magnifique Olga Kurylenko, grande habituée des seconds rôles, enfin au sommet de l’affiche. Telle une Milla Jovovich avant elle, la belle joue du flingue et du poing avec une certaine crédibilité. On en redemanderait presque, mais avec un scénario cette fois.

Code Momentum sort le 3 février 2016 en vidéo

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.