[Critique] Broken : Sean Bean dans la tourmente spirituelle

Depuis la première saison de Game of Thrones, Sean Bean est devenu pratiquement une divinité pour les sériephiles. La série britannique Broken le remet au devant de la scène dans le rôle d’un prêtre tourmenté d’un quartier pauvre d’une ville anglaise.

Une mise en scène travaillée, mais avec beaucoup d’esbroufe. Il est indéniable que Broken est une série d’une incroyable beauté visuelle, aussi bien dans sa manière de capter des ambiances que dans la richesse de ses cadrages. Néanmoins, à force d’être si complexe, on en perd le contact avec ce qui se passe à l’écran. Pour un sujet subtil, la réalisation fait tout simplement trop d’esbroufe.

Vivre ou survivre ? Dans les deux premiers épisodes, on découvre une panoplie d’êtres humains brisés, mais qui tentent toujours de garder la tête haute. Broken développe des personnages non-manichéens et pose la question de savoir s’il y a vraiment un bien et un mal. Encore une fois, on découvre une série anglaise qui traite des sujets fondamentaux avec rigueur et savoir-faire.

Les épisodes 1 et 2 de Broken ont été diffusés au Festival Séries mania 2017. La série n’a actuellement pas de date de diffusion en France.

Avis

7 À découvrir !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Nicolas Diolez

Leave A Reply