[Critique Blu-Ray] Rester Vertical, l’ennui de la ligne de fuite

Après l’avoir salué lors de son passage cannois, voici que Rester Vertical, cinquième long-métrage d’Alain Guiraudie, se fait une place dans les bacs vidéo. Pour sûr, le film confirme lors du visionnage la place singulière qu’occupe le cinéaste aveyronnais, entre crudité frontale des corps et pudeur étrange des sentiments. Pas sûr pourtant que les détours multiples de son nouvel essai signent sa plus grande réussite.

Un alter-ego surprenant. Dans sa première partie, Rester Vertical fait naitre de son cadre bucolique un bel inattendu. Son usage du temps, fragmenté de sauts en sauts, surprend dans un univers peuplé de personnages intrigants et cinétiques. À la lisière du cauchemar, on se laisse glisser dans une proposition narrative à l’envers du « style d’auteur » suggéré par la mise en scène.

Un enlisement total. Métaphore de l’indécision du cinéaste face à la complexité de son sujet, le récit multiplie les déviations lors de son deuxième mouvement. Ces brisures multiples éloignent plus qu’elles ne pétillent au point que l’ennui tenace s’installe. Au milieu de cet egotrip à contre-courant, on peut rester de marbre en dépit d’un final pourtant magnétique à souhait.

Rester Vertical est sorti le 03 janvier 2017 en Blu-ray et DVD.

Avis

4 L'ennui

Bonus : - Entretien entre le réalisateur et Xavier Leherpeur (32')

  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply