[Critique Blu-ray] Les enquêtes du département V : Délivrance, mais pas pour nous…

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avec deux premiers opus séduisants, on pouvait légitimement penser que ce nouveau volet des Enquêtes du département V, sous-titré Délivrance, allait faire aussi bien, voire mieux. Nous avons eu tort…

Scénario cousu de fils blancs. Là où Miséricorde et Profanation retranscrivaient parfaitement cette ambiance anxiogène propre au polar scandinave qu’on aime tant, Délivrance ne parvient pas à tenir son côté âpre. La faute à une « enquête » inexistante, au profit d’une chasse à l’homme dans laquelle on peine à s’impliquer. Le méchant est connu dès les premières minutes et notre duo patine inutilement. D’autant que Carl (Nikolaj Lie Kaas) s’enlise trop loin dans la dépression, le rendant complètement antipathique. Et on ne vous parle même pas du discours religieux, stéréotypé à l’extrême…

Où est le scripte ? Sans compter toutes les absurdités scénaristiques de Délivrance, on se demande également ce que fait le scripte. Habituellement chargé de veiller à la bonne continuité des scènes, celui-ci semble être aux abonnés absents tant les incohérences pleuvent. Entre la sensation d’avoir raté un épisode et les soucis de montage, on finit par lâcher l’affaire. Dommage car la mise en scène se montrait pourtant toujours aussi soignée…

Les enquêtes du département V : Délivrance est sorti en vidéo le 6 juillet 2016

Pour aller + loin

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.