[Critique] Bienvenue à Suburbicon : n’est pas les frères Coen qui veut

1

George Clooney a depuis plusieurs années une double casquette d’acteur/cinéaste, mais les critiques sont rarement amicales, à tort ou à raison. Bienvenue à Suburbicon, scénarisé par les frères Coen, avec Julianne Moore, Matt Damon et Oscar Isaac avait tout pour briser la malédiction, mais est-ce le cas ?

Hommage aux films noirs. L’intrigue se déroule dans une petite ville de banlieue de l’Amérique des 50’s en proie au racisme et qui ne voit pas les horreurs qui se passent dans son jardin. Fortement inspiré par Assurance sur la mort et par les grands films noirs des années 40-50, Clooney revisite le genre avec humour sans oublier d’y amener ses combats sociaux. Les deux fonctionnent plutôt bien ensemble, néanmoins on a dû mal à s’intéresser pleinement à cette histoire.

Faire du cinéma façon frères Coen… sans l’être. Joel et Ethan Coen impriment leur style à chaque instant du récit par leur sens de l’absurde et de l’humour noir… C’est bien là le problème. La réalisation de Clooney, sans être mauvaise, est plutôt banale et sans saveur, très éloignée de ce qu’on a l’habitude de voir avec les deux cinéastes. On regarde le film sans déplaisir, mais on se dit qu’un autre réalisateur aurait fait mieux. Désolé, George, peut-être la prochaine fois ?

Bienvenue à Suburbicon sort le 6 décembre 2017.

Advertisement
(Visited 125 times, 25 visits today)

Avis

6 Correct
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Un commentaire

  1. Excellent film pour ma part, portrait au vitriol d’une Amérique crasse des années 50s. Sans doute pour ça que le film s’est planté au box office américain, puisqu’il ne donne pas une image idéalisée du pays; J’en ai aussi un peu marre qu’on fasse la comparaison avec le cinéma des Coen : d’abord c’est normal puisque c’est basé sur un de leur script, ensuite parce que je suis loin d’être fan de leur ciné à part Sang pour Sang et 1 ou 2 autres titres. Je trouve la mise en scène de Clooney au contraire racée (cette reconstitution des fifties bon sang), et les persos beaucoup plus incarnés que ceux des frangins…Fable cynique délirante qui aurait mérité un accueil public et critique plus réjouissant. A voir !!

Réagissez !