[Critique] Ash vs Evil Dead S01 E01 : c’est Groovy baby !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après trente ans passés à tenter de faire oublier son personnage, sans succès, Bruce Campbell retrouve son costume (et sa tronçonneuse) d’Ash pour une série dans le pur esprit d’Evil Dead. Normal, pour ce premier épisode c’est Sam Raimi lui-même qui a pris la caméra.

Effets spéciaux cheap, du gore en veux-tu en voilà avec du gros sang qui tâche et des répliques plus débiles les unes que les autres, Ash vs Evil Dead semble plus proche de L’Armée des ténèbres que des deux premiers opus davantage horrifiques. Les fans exultent et les néophytes se demandent dans quoi ils sont tombés… le sourire aux lèvres.

Mais Sam Raimi n’est pas qu’un clown cherchant à rendre un simple hommage à sa saga puisqu’il entame dans ce premier épisode une trame parallèle par l’intermédiaire de l’agent Amanda Fisher (Jill Marie Jones). Plus sombre, plus angoissant, cet arc narratif offre non seulement une réelle intrigue au show, mais permet une coupure entre deux « conneries » d’Ash, ce qui empêche l’overdose et apporte du rythme à ce pilote. On attend maintenant la suite avec impatience.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.