[Critique] American Assassin : rendre sa grandeur à l’Amérique (et tuer les autres)

0

American Assassin démontre plusieurs talents. Celui de résumer son pitch dans le titre, celui de personnifier parfaitement les idéaux de son président, et celui d’avoir totalement été oublié 30 minutes après le générique de fin.

Le bourrin idiot. « Toujours tirer, ne jamais réfléchir », voilà le credo sur lequel repose l’ensemble d’un film

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 212 times, 4 visits today)

Avis

3.5 Film oubliable et oublié
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !