[Critique] Agents of SHIELD S04 : Phil Coulson de l’autre côté du miroir…

ABC diffusait la semaine dernière le dernier épisode de la saison 4 de la série Marvel’s Agents of SHIELD. Une saison qui explore un peu plus d’univers que d’habitude et de façon plutôt maligne.

Le Ghost Rider, un atout majeur. C’est LE personnage phare de la saison : le Ghost Rider, qui fait son apparition dès le début, a réussi le pari de redonner un coup de peps sans pour autant dénaturer ce qui fait le sel du show. Les autres personnages sont tous au diapason, se bonifiant avec le temps pour les plus anciens. On retiendra en particulier le jeu impeccable et intense de Mallory Jansen (Aida/Ophélia), tout comme celui du duo Fitz/Simmons (Iain De Caestecker et Elizabeth Henstridge).

Une structure cohérente et intelligente. C’est aussi l’un des atouts de cette saison : le rythme est plus soutenu du fait des trois intrigues principales successives (Darkhold, Life Model Decoy et le Framework) plutôt bien mises en place, avec deux pauses. Des parties qui se répondent bien les unes aux autres pour boucler la boucle dans les deux derniers épisodes de la saison, magistraux. La scène finale ouvre de nouvelles perspectives très intrigantes.

La saison 5 de Marvel’s Agents of SHIELD sera diffusée sur ABC dès janvier 2018.

Avis

8 intense et intrigant
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Laurent Pradal

Leave A Reply