Brooklyn Nine-Nine : Police Academy

Pas facile la vie de sitcom. Le rire reste l’une des émotions les plus dures à provoquer chez le spectateur, la sanction est sans appel pour le show n’arrivant pas à trouver le bon timing et les nombreuses annulations de séries comiques cette année le prouve. Et puis parfois l’une d’entre elles sort du lot et obtient le fameux sésame du renouvellement. Une récompense méritée pour Brooklyn Nine-Nine.

Un succès dû beaucoup à son producteur et interprète principal : Andy Samberg (Saturday Night Live). L’acteur gagne ses galons de personnage comique télévisuel et son petit air de jeune premier immature et sarcastique fait mouche. Le reste du casting se veut tout aussi efficace et nous épargne les clichés du genre avec les habituels stéréotypes. Mention spéciale à Terry Crews, qui, malgré sa carrure, se montre bien plus à l’aise dans ce type d’exercice que dans celui du film d’action.

Brooklyn Nine-Nine souffre parfois de quelques sketchs peu percutants, vite oubliés devant la fraîcheur de la série, parvenant à nous sortir du carcan rébarbatif du groupe d’amis dans un salon. L’environnement d’un commissariat de police et de son unité peu orthodoxe nous rappelle Police Academy avec un Andy Samberg en Carey Mahoney version 2014.

Avis : 8,5/10

La saison 1 de Brooklyn Nine-Nine sort le 4 novembre 2014 en coffret DVD

About Author

Avatar

Leave A Reply