Bossland perd lourdement son procès contre Blizzard

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Bossland GmbH commercialise de nombreux outils de hack de jeux vidéo. Celui consacré à Overwatch coûtait 12,95€ par mois et permettait aux joueurs de pouvoir observer les ennemis, leur santé et leur nom à travers les murs.

Selon PCGamer, Blizzard avait déjà eu affaire avec l’entreprise allemande pour des problèmes similaires sur WoW, Diablo III et Heroes of the Storm, entraînant des dommages importants tant au niveau des pertes financières, que de l’image de la firme.

Mais cette fois, la justice californienne a condamné le fauteur de troubles à rembourser Blizzard :

  • 8.563.600 dollars de dommages-intérêts,
  • 174.872 dollars de frais d’avocat,
  • lui interdisant de publier sur le territoire américain.

Le site est toujours en ligne en Allemagne…

 

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.