[Critique] Batman and Harley Quinn : une killing joke pas toujours drôle

0

Avec Batman and Harley Quinn, DC Comics revient à ses fondamentaux après les films d’animations réalistes à l’image du Teen Titans : The Judas Contract.

Nostalgie maîtrisée. Réalisé par Sam Liu, à qui l’on doit les derniers films animés de DC, Batman and Harley Quinn est une ode à Batman : The Animated Series, non seulement parce que le scénariste n’est autre que Bruce Timm, que Harley Quinn y est le personnage principal, mais surtout via son traitement graphique. Reprenant presque à l’identique le style visuel minimaliste de la série des années 90 ainsi que l’humour et l’ambiance légère de la série avec Adam West de 1966, le 29e film de l’Univers DC est une belle réussite, ternie par la folie de son protagoniste.

Comédie écervelée. Ici, on suit Batman et Nightwing obligés de faire équipe avec Harley Quinn pour contrecarrer Poison Ivy et Floronic Man. Alors évidemment, l’humour est au rendez-vous dans ce florilège de punchlines de Harley, magnifiquement doublée par Melissa Rauch. Sauf que Batman and Harley Quinn mise tout sur les blagues et le fil narratif se déroule en de longues séquences oubliables et des retournements de situation grillés à des kilomètres. Mais malgré ça, on reprendra bien un peu de pudding…

Batman and Harley Quinn sortira le 30 août en DVD.

Advertisement
(Visited 370 times, 8 visits today)

Avis

6 Mouaha... hum.
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation, illustration et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Réagissez !