[Test] WRC 6 : en piste pour le titre de meilleur jeu rallye ?

0
Share Button

WRC 6, le jeu de rallye de Kylotonn et Bigben, repart pour un nouveau tour de piste. Après un WRC 5 prometteur mais perfectible, le studio a-t-il mis la gomme ?

Ambiance et sensation de vitesse. Avec des voitures bien modélisées, en vue externe ou interne, le jeu propose des graphismes tout à fait corrects. On pourra lui reprocher un peu d’aliasing, mais rien de choquant. La bande-son propose pour chaque bolide son propre ronronnement, retours de flamme ou bruit de turbo. Au niveau du gameplay, on est de suite immergé dans une première étape sans piège, qui amorce judicieusement les différentes subtilités. Cette mise en bouche dévoile des réglages qui permettent facilité ou une maniabilité proche de la simulation.

Le gros point fort : le multi. Avec une IA souvent peu féroce et une différence de prise en main pas toujours très marquée entre les différentes voitures, le mode solo propose un contenu complet. Mais on prend vraiment notre pied à plusieurs sur notre canapé. En plus du multijoueur en ligne devenu commun, on retrouve des courses en écran splitté bien gérées, un gros gros point fort, surtout sur console.

Avec ses tracés sinueux et techniques à souhait, WRC 6 mérite vraiment l’utilisation d’un volant. S’il n’atteint pas la qualité d’un Dirt, il s’avère une alternative tout à fait valable.

(Visited 135 times, 4 visits today)
Partagez

À propos de l'auteur

Ida Gonthier

Présidente et directrice des publications, elle gère l'ensemble de toutes les petites missions qui font fonctionner la société. Elle s’occupe également de la section jeu vidéo soutenue par ses terribles acolytes !

Réagissez !