Association Valentin Haüy: les IA au service des déficiences visuelles !

Cette semaine nous avions rendez-vous à l’association Valentin Haüy, afin d’évoquer la question de l’intelligence artificielle au service des personnes atteintes de déficience visuelle

En effet, cette structure a pour vocation d’aider les malvoyants à sortir de leur isolement, et de leur apporter les moyens et aides nécessaires. Philippe Trotin (responsable accessibilité Microsoft France), Pierre Ciolfui (vice-président en charge du Pôle central accessibilité de l’association) et Manuel Pereira (du Centre d’Évaluation et de Recherche sur les Technologies pour Aveugles et Malvoyants) nous ont présenté leurs avancées.

Toucher l’art du bout des doigts

Lorsqu’un malvoyant se rend au musée, comme l’ensemble du public, il ne peut pas avoir accès aux œuvres afin de les toucher. Pour les tableaux, il est encore plus difficile de se représenter la scène peinte, même avec la description d’un accompagnateur.

Pour cette raison et afin de faciliter l’accès à la culture, l’association a mis en place un procédé de scans puis de modélisation 3D de certaines œuvres, afin d’ensuite les imprimer via des imprimantes 3D et des techniques de fraisages.

Dans le petit musée de l’association Valentin Haüy, on peut ainsi découvrir du bout des doigts la tapisserie de Bayeux, une gravure de Jules Verne « De la Terre à la Lune« , ou les « Baigneuses » de Henri Fantin-Latour…

Mais le projet ne s’arrête pas là, en partenariat avec les 14 musées de Paris Musée, il sera organisé fin 2019 une exposition dédiées à ces œuvres pour personnes souffrant de troubles de la vue, dans la capitale.

Fondation Valentin Haüy les IA au service du handicap visuel_computer-vision
©Microsoft

L’Intelligence Artificielle un outil d’indépendance

Les innovations technologiques peuvent servir de nombreux buts, notamment pour la santé. Philippe Trotin de Microsoft France nous a présenté la dernière technologie en date, une application américaine sur iPhone, qui débarquera en fin d’année, localisée en français : Seeing AI.

Elle propose de nombreux modules pour l’usage courant :

  • lecture de textes imprimés ou manuscrits;
  • écriture de sous titres (même pour les films);
  • reconnaissance faciale d’amis, même dans une foule;
  • détection de la luminosité ambiante (pour ne pas oublier d’éteindre chez soi par exemple);
  • description d’une scène photographiée ou in situ (pratique pour repérer les points d’intérêt et les boutiques sur son trajet);
  • la description des couleurs perçues;
  • mais surtout : aide à la localisation et description des produits à codes barres, pour plus d’autonomie lors des courses;
  • et identification des billets de banque pour payer en liquide.

L’IA contenue dans Seeing AI évoluera de plus avec les usages et la collecte des données en data centers pour, peut-être proposer à terme, la lecture d’ordonnances médicales, l’indication des dates de péremption, l’identification des produits d’origine locale, la recherche de profils de personnes via Linkedin.

En test auprès de la CERTAM (Centre d’Évaluation et de Recherche sur les Technologies pour Aveugles et Malvoyants), évaluée pour le respect des données personnelles également, elle devrait sortir gratuitement en septembre sur iOs et pour lunettes connectées. La version Android devrait suivre, mais avec moins de fonctionnalités et pour l’instant en anglais, en fin d’année.

Fondation Valentin Haüy les IA au service du handicap visuel_picto_accessibilite
©Microsoft

Windows 10 et Office 365 à la rescousse sur PC

Autre technologie valable autant tout autant pour les individus que pour les entreprises, les technologie de Windows 10 et Office 365, alliés à l’IA de Microsoft, Cortana, ont fait des merveilles.

Gratuit et déjà en place si tu possèdes l’une des dernières versions de Microsoft Office (faire Alt Q et taper « Vérificateur » ), ce logiciel d’accessibilité facilite le traitement de texte : dictée vocale même pour un mail, vérification de l’accessibilité du texte présenté ou pour le web (contrastes, taille de police…), la demande de calculs, le copier/coller une image dans word pour découvrir sa description (via les méta données), etc.

Ces avancées permettront aux 1,7 millions de personnes en situation de handicap visuel en France, d’accéder chez eux ou en entreprise à plus d’accessibilité dans leur travail et leur quotidien. Le 18 avril sera d’ailleurs proposée dans les locaux de Microsoft une formation gratuite à ce sujet.

L’évolution des IA est en cours, et nous ne sommes qu’au début des bouleversements technologiques qu’elles pourront permettre. Si elles peuvent faire peur, elles apporteront certainement comme ici beaucoup de révolutions !

Et toi que penses tu du développement des Intelligences Artificielles comme celles mises au service des problèmes de déficiences visuelles ?

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply