[Test] Soldiers of the Universe : moche, bête et méchant.

0

Soldiers of the Universe, par Rocwise Entertainment, nous promettait d’être un shooter au scénario profond, développé par un studio indépendant plein de bonne volonté. Bienvenue en enfer, soldat.

L’art de la subtilité. À peu près aussi subtil qu’un commissaire politique soviétique, Soldiers of the Universe vous explique que vous êtes un gentil super soldat turc qui combat les vilains terroristes pour sauver l’humanité toute entière. Rajoutez à l’équation une bonne dose d’allusions aux événements actuels du Moyen-Orient et vous obtenez du bourrage de crâne dans sa plus hideuse forme. Pour couronner le tout, les cinématiques sont statiques, les personnages hideux et les voix tellement désincarnées qu’on croirait à une parodie YouTube.

Les bugs, la souffrance, les pleurs. En jeu, Soldiers of the Universe est tout simplement infâme. Entre les décors dignes d’une PS1 à l’agonie, vos coéquipiers indestructibles qui se contentent de courir tout droit sous les tirs ennemis et les trente bugs aux mètres carrés, le joueur est mis au supplice. Pire encore, les ennemis, condamnés à l’immobilité, compensent leur stupidité par un nombre ahurissant et une précision digne du meilleur cheat de tous les temps.

Soldiers of the Universe aurait put être un FPS atypique au cadre intéressant. Malheureusement, la liste de ses défauts est infinie.

Advertisement
(Visited 98 times, 3 visits today)

Avis

1.7 Navrant

Soldiers of the Universe est sorti le 14 septembre 2017 sur PC.
Test réalisé sur PC.

  • Graphismes 1
  • Bande-Son 1
  • Gameplay 1
  • Durée de vie 1
  • Scénario 0
  • Originalité 6
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Twik

Star Citizen avant tout le monde et midlaner au skill lié à son taux de caféine, il ne conçoit pas le jeu autrement que sur PC. Paré à toute situation grâce à des heures de formations vidéoludiques, il a toutefois une espérance de vie de trois minutes loin d'un écran.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.