Spider-Man : le deal entre Marvel et Sony est terminé

Après un retour à la maison des plus prolifiques, Spider-Man va de nouveau partir loin de Marvel Studios, suite à l’annulation du deal entre Marvel et Sony. 

Alors que tout laissait penser que la collaboration des deux géants se déroulait pour le mieux, et que le deal serait renouvelé, Sony décide finalement de couper le toile qui les reliait à Disney. Ces derniers, producteurs créatifs donc de la franchise de Tom Holland par le biais du grand manitou de Marvel, Kevin Feige, voulaient toucher dorénavant 50% des recettes, contre 5% lors du premier deal, en plus de l’intégralité des recettes des produits dérivés. Sony a donc vu rouge pour ces nouvelles clauses et préférait couper court aux négociations, en témoigne leur communiqué : 

« Nous sommes déçus, mais nous respectons la décision de Disney de ne pas continuer avec Kevin Feige en tant que producteur sur notre prochain film Spider-Man en live action. Nous espérons que cela pourra changer à l’avenir mais nous comprenons que  les nombreuses nouvelles responsabilités que Disney lui donne – notamment toutes les nouvelles licences Marvel – ne lui donnent pas le temps de travailler sur une franchise qu’ils ne possèdent pas. Kevin est formidable et nous sommes reconnaissants de son aide et de ses conseils. Nous sommes heureux de la voie qu’il nous a aidé à prendre, et nous continuerons dans cette direction ».

Concrètement cela signifie que l’on ne verra plus Tom « Spidey » Holland au sein du MCU et au côté des Avengers. Chose des plus handicapante, au vu de l’importance que l’homme araignée avait pris au sein de l’univers, se vendant comme le successeur d’Iron Man. Il y a donc fort à parier que Sony va tout faire pour intégrer le personnage à ses franchises dérivés, dont Venom et Morbius, en gardant Holland, sous contrat pour encore deux films, sous la caméra de Jon Watts qui n’a pour l’instant rien signé. 

L’avenir de ce Peter Parker cinématographique est cependant bien plus nébuleux. Est-ce qu’on se dirigerait lentement vers un troisième reboot du personnage ? Ce désaccord est tout aussi dangereux pour Sony, qui a pour la première fois dépasser le milliard de Dollars au box office avec Far From Home, et cela uniquement grâce aux décisions créatives de Kevin Feige et à la popularité de son univers. 

Nos confères de Variety offre une lueur d’espoir tout de même, en mettant en avant que tout cela ne pourrait qu’être qu’une stratégie de négociation ayant pour but de mettre la pression à l’un ou l’autre, comme ce fut le cas avec le premier deal. 

Spider-Man Far From Home, la dernière collaboration entre Sony et Disney sera disponible en vidéo le 13 novembre prochain.

About Author

Emeric Bispo

Leave A Reply