Les meilleures et les pires séries de 2018 selon la rédac’

0

Le top séries 2018 de Allan

Les meilleures et les pires séries de 2018 selon la rédac'
The Haunting of Hill House © Netflix

The Haunting of Hill House

On a l’habitude avec Netflix d’avoir des hauts et des bas niveau production sérielle, mais celle-ci est une vraie réussite qui brille autant par sa narration que sa mise en scène (le fameux épisode six, un bijou). Ça fait longtemps qu’on n’avait pas eu autant l’envie d’en voir davantage après le final malgré un trouillomètre au plus haut niveau.

Devilman Crybaby

Terrible, malsaine, cette saison de Devilman Crybaby a été la surprise de début 2018 sur Netflix (oui, encore). Non seulement la série animée propose une vraie réflexion sur la nature (abominable) de l’Homme, mais on a également droit à une violence visuelle qui soulève le cœur plus d’une fois. Douze mois après, on ne se sent toujours pas bien…

BoJack Horseman (saison 5)

Depuis cinq saisons, BoJack Horseman s’est imposé comme LE show de Netflix (toujours). D’une grande finesse d’écriture, la série sait aussi se renouveler dans sa mise en scène et cette cinquième saison innove toujours plus. Quand on arrive à te proposer un épisode constitué d’un seul monologue sans que tu y retrouves à redire, c’est brillant.

Celles qui auraient pu y figurer : Star Trek : Discovery (saison 1), Barry (saison 1)…

Le flop séries 2018 de Allan

Les meilleures et les pires séries de 2018 selon la rédac'
The Purge © USA Network

The Purge (saison 1)

On s’attendait à ce que la série tirée de la saga American Nigthmare soit bavarde, mais on n’imaginait pas que ça serait à ce point. Surtout qu’au final c’est surtout du blabla inutile de remplissage, histoire de gagner du temps. Gagner du temps sur quoi ? Du vide ? Alors dans ce cas-là c’est réussi…

House of Cards (saison 6)

L’ultime saison de House of Cards était attendue au tournant suite à l’éviction de Kevin Spacey. Résultat, on sent que la situation a échappé aux scénaristes qui s’embourbent dans les clichés sans savoir comment achever le récit sans Frank Underwood. Un final malade, maladroit et une série qui nous quitte par la petite porte…

Designated Survivor (saison 2)

Pour sa saison 2, la série a battu le record de twists. C’est marrant au début, lassant au milieu, ridicule à la fin.

Celles qui auraient pu y figurer : Paradise Police (saison 1), Arrow (saison 6), Stargate Origins


Et toi, quels sont tes meilleures et pires séries de 2018 ?

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)
1 2 3 4 5

À propos de l'auteur

Avatar

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.