Critique Hard Sun saison 1 : pas besoin de crème solaire - L'Info Tout Court

Critique Hard Sun saison 1 : pas besoin de crème solaire

0

Après un pilote (notre critique) qui nous changeait des habituels scénarii catastrophe, la saison 1 de Hard Sun s’en sort proprement, sans bavure. Dommage qu’il y ait une saison 2…

Thriller ingénieux. Ce qui nous avait intrigué demeure le point fort de Hard Sun, à savoir camoufler un propos apocalyptique sous une intrigue policière. Pari réussi pour la BBC One qui propose ici un duo d’enquêteurs de choc, parfaitement interprété (Jim Sturgess fait des merveilles) où l’on retrouve le style britannique dans chaque image, dans chaque dialogue, racé et performant. Loin d’opter pour la panique générale suite à la révélation publique de la fin du monde imminente, c’est surtout la folie individuelle qui vient percer l’abcès, les psychopathes sortant alors même que l’humanité court à sa perte. Un chouette rebondissement, malheureusement entaché par quelques clichés.

Boucle bâclée. Car c’est là que Hard Sun retombe dans les travers des séries du genre policier, à savoir l’aspect bouclé, où un cinglé pète un câble à chaque épisode, ou presque. On regrette un feuilleton bien ficelé, qui nous aurait permis également d’éviter les rôles caricaturaux, notamment ceux du MI5, éternels méchants cachés dans l’ombre et qui en font des tonnes. Quant au final, cette fin ouverte aurait été parfaite, mais comme on est à Londres, on ne risque pas de coup de soleil.

La saison 1 de Hard Sun est disponible sur la BBC One.

Advertisement
(Visited 272 times, 1 visits today)

Avis

6 moyen chaud
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation, illustration et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.