[Critique] Before we go : Captain America se laisse aller

Entre deux superproductions Marvel, Chris Evans a quitté son uniforme de Captain America le temps de se glisser pour la première fois dans celui de réalisateur. En découle un Before we go d’une grande tendresse, faute de mieux.

Pour commencer on va saluer le talent de l’acteur-réalisateur pour être parvenu à jouer sans trop de mal sur les deux tableaux, étant présent derrière mais également devant la caméra, et dans tous les plans. On sent chez lui une réelle sincérité et une envie de bien faire pour une histoire au principe certes rabâchée, mais dont il émane une certaine douceur, notamment de la part de ses interprètes.

Plus gênant d’y retrouver également une forme de timidité dans le fil narratif. Ne sachant pas vraiment pousser son récit, Chris Evans se perd dans quelques longueurs et finalement ne parvient pas à sortir de son cadre trop limité. Résultat : Before we go se veut quelque peu gentillet et si on éprouve de l’affection pour lui,  on aura du mal à se souvenir.

Before we go est sorti en VOD depuis le 26 avril 2016

Avis

6 Candide
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply