Critique Astérix – Le secret de la potion magique : un rencard Tinder raté

0

Le Domaine des Dieux étant l’une de nos aventures préférées consacrées au petit Gaulois, on attendait de pied ferme cet Astérix – Le secret de la potion magique, toujours porté par Alexandre Astier et Louis Clichy. Peut-être trop.

Astérix – Le secret de la potion magique est un rencard Tinder raté. Un profil alléchant avec la patte de Louis Clichy et Alexandre Astier, une description qui fait envie avec une histoire inédite centrée sur Panoramix, tout est réuni pour qu’on veuille lui payer un verre. Sauf qu’au long du rendez-vous, force de constater qu’il n’y a pas l’étincelle, le film ne se montrant pas assez sûr de lui pour nous attirer dans son lit. Alors on finit par le quitter un peu gêné, le remerciant pour la compagnie, sachant très bien qu’on risque de ne plus le contacter.

Qu’est-ce qui a mal tourné ? Déjà la voix. C’est bête, mais il ne faut pas sous-estimer l’apport du timbre lorsqu’on tente de charmer quelqu’un. Celui du Domaine des Dieux, par exemple, nous procurait un sentiment chaleureux de nostalgie avec le doublage de Roger Carel derrière la moustache de notre héros. Sauf qu’il a raccroché et que pour le remplacer, les réalisateurs ont fait appel à celui qui a incarné le Gaulois sur grand écran : Christian Clavier. Logique ? Certes. Adapté ? Loin de là. On a constamment l’impression de voir l’acteur derrière le personnage et 18 ans après Mission Cléopâtre, on ne va pas se cacher que l’écart d’âge entre le comédien et le moustachu se fait sentir.

Astérix – Le secret de la potion magique : une mixture inégale

Comme le dit le proverbe : femme qui rit à moitié dans ton lit et quand tu n’as pas le physique, tu as intérêt à avoir l’humour. Bon, si tu as les deux tu es le roi du monde. Cet Astérix – Le secret de la potion magique a peut-être une belle animation – à quelques exceptions près -, mais côté blagounette, on reste un peu sur notre faim. Évidemment, on ne s’attendait pas à rire tout du long, le scénario ne s’y prêtant de toute manière aucunement, mais il y a un tel manque de calibrage, de timing, et surtout de panache dans l’écriture qu’on ne sourira finalement qu’à de rares occasions. Les idées y sont, c’est de l’exécution que vient le problème. Finalement, on en vient à se demander si on s’amuse des bonnes blagues, ou juste des moins pires.

Même constat en ce qui concerne l’histoire en général. Le film cherche vraiment à nous raconter quelque chose d’inédit sans pour autant marcher sur la mythologie des irréductibles. Le récit amène vraiment quelque chose d’intéressant et on est ravi de voir le long-métrage sortir des sentiers battus, notamment en laissant les Romains de côté. Néanmoins, là encore c’est dans la mise en place qu’il faiblit. Avec un rythme trop plat, le film d’animation ne parvient pas à provoquer autre chose qu’un ennui poli.

Au final, Astérix – Le secret de la potion magique crée une frustration. Celle de voir un film bourré de trouvailles malignes, malheureusement noyées dans un ensemble trop terne. C’est bête, on était à ça de vraiment matcher.

Astérix – Le secret de la potion magique sort le 5 décembre 2018.

Advertisement
(Visited 1 times, 13 visits today)

Avis

5 Nos attentes étaient-elles trop hautes ?
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.