Avignon 2018 – Vivaldi Piazzolla : laissez-vous envahir par la beauté des 4 saisons

0

Vivaldi Piazzolla est un concert qui revisite la musique classique. Sous la conduite de Marianne Piketty, six jeunes et brillants musiciens interprètent avec énergie Les 4 Saisons de Vivaldi et Les Quatre Saisons de Buenos Aires de Piazzolla. Un pur régal.

L’intensité ne faiblit jamais. La musique classique a un pouvoir un peu magique. Vous l’écoutez, attentif, paisible, inspiré… Et puis, au détour d’une note, d’un son, d’un instant furtif : un frisson. Une larme. Sans raison véritable, sans explication rationnelle. Les instants comme ceux-là ne manquent pas dans ce concert. Et sans doute que le talent et la générosité des musiciens mêlés à la richesse des œuvres présentées y sont pour quelque chose, bien sûr.

Un concert qui s’écoute et se regarde. Et on se laisse porter par les airs au rythme des variations. Des accents puissants, des accélérations, des excès de fougue viennent ponctuer des moments plus légers, plus délicats, presque vaporeux. Et tandis que certains moments s’estompent, presque aériens, d’autres viennent s’ancrer profondément dans le sol. Les tableaux en mouvements se succèdent ainsi dans une scénographie lumineuse, l’espace d’une rencontre vibrante entre ces deux génies de la musique baroque et du tango argentin.

Vivaldi Piazzolla, d’Antonio Vivaldi & Astor Piazzolla, par la formation Le Concert Idéal, se joue du 6 au 29 juillet au Festival Off d’Avignon, au Théâtre du Girasol, à 11h50. Relâche le lundi.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival Off d’Avignon ici.

Avignon 2018 - Vivaldi Piazolla

© Théâtre du Girasole

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

9.0 A voir absolument
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Mélina Hoffmann

Les rubriques littérature et théâtre : c'est moi ! Je suis une rédactrice qui ose (mettre sa vraie photo ! C'est déjà ça.) J'aime les beaux mots, les belles histoires, les belles rimes, et les G Squad. Mon livre préféré ? Oui-oui à la plage, sans hésiter. Pour le suspense. Surtout à la fin, quand le château de sable...

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.