[Critique] Suicide Squad, en route vers le suicide de DC ?

0
Share Button

Après une promotion rudement menée sur les « bad guys » de DC Comis prêts à rivaliser avec l’hégémonie du concurrent Marvel, on découvre enfin ce qui ce que vaut Suicide Squad et son casting cinq étoiles, Will Smith et Margot Robbie en tête.

En quelques minutes, le film réussit l’exploit d’être mauvais. L’introduction est interminable, multipliant les présentations lourdingues et le même style de musique que dans les Gardiens de la Galaxie (parce que c’est cool, hein !). Suicide Squad a été réalisé et écrit avec les pieds de David Ayer, scénariste de Training Day, qui paraît totalement perdu dans sa production. Après avoir entraperçu Batman, le Joker et nos héros du jour, la suite du film à l’ambiance apocalyptique ne vaut guère mieux que son introduction.

On frôle le grand n’importe quoi pendant près de deux heures qui semblent en durer quatre. Rien ne sert de s’éterniser sur les incohérences ou sur la tentative de Will Smith d’être de nouveau à la mode. Suicide Squad est la définition du marketing, mis en image en suivant le cahier des charges d’un studio qui ne voit qu’une liste de produits interchangeables sur ses résultats trimestriels. Il serait temps de vendre du divertissement avant que le public ne déserte les productions estampillées DC Comics.

Suicide Squad sort le 3 août 2016.

(Visited 100 times, 4 visits today)

Avis

1 Catastrophique
  • Votre avis (1 Vote) 4
Partagez

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !