[Critique DVD] Rolling Thunder, chef-d’œuvre ressuscité

0
Share Button

Pour le monde cinéphile, découvrir Rolling Thunder s’apparente à être chercheur d’or et de tomber sur une pépite de la taille d’un poing au fond d’une rivière du Colorado. Une œuvre fondamentale sortie dans la douleur en 1977 aux États-Unis avec William Devane et Tommy Lee Jones.

Derrière son aspect classique de revenge movie – un vétéran du Vietnam venge sa famille assassinée – Rolling Thunder révèle une vraie complexité. Certainement grâce à la patte du scénariste Paul Schrader (Taxi Driver) et ceci malgré les libertés prises par rapport à son scénario. À travers le monde, l’œuvre a fait de nombreux émules, entre autres un irréductible cinéphile du nom de Quentin Tarantino qui n’hésita pas à se prosterner devant Lawrence Gordon, le producteur, pendant la fête des Oscars.

À la réalisation, le trop méconnu John Flynn s’offre le luxe de filmer l’une des plus spectaculaires fusillades finales du cinéma américain. On ne sort pas indemne de cette conclusion impitoyable et Rolling Thunder laisse une marque dans l’esprit du spectateur comme seul les grands films sont capables de faire. Incontournable !

Rolling Thunder sort en édition collector (Blu-ray + DVD + Livre) le 8 juillet 2015.

(Visited 12 times, 1 visits today)

Avis

9.3 Grand film !

Parfois, on tombe sur des sacrets coffrets et dans le cas de Rolling Thunder, Wild Side a fait de l'excellent travail. À commencer par la qualité de ses bonus, deux entretiens, l'un avec Linda Haynes (actrice) et l'autre avec Lawrence Gordon (producteur émérite : Die Hard, Predator, Boogie Nights... La liste est longue !). Avant tout, on vous conseille de regarder l'interview du producteur qui revient sur le déroulement de la « preview » (projection test), un cataclysme où la loi de Murphy est reine, tout ce qui pouvait arriver est arrivé. Sans oublier dans le coffret, le livre de 128 pages avec tout ce qu'il faut savoir sur Rolling Thunder. C'est passionnant, en particulier si vous tenez à connaitre les différences entre la version originale du scénario de Paul Schrader et le film à son état définitif.

À l'image, le DVD propose exclusivement la version de 1h34 du film, tandis que le Blu-ray possède également la version intégrale. Pour les puristes, il est donc conseillé de regarder la version d'1h40 du Blu-ray qui est la plus fidèle à la vision de l'équipe du film.

Une édition qui mérite une bonne place chez tous les cinéphiles !

  • Film 9
  • Image 9
  • Son 9
  • Bonus 10
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !