[Critique] Conjuring 2 : l’horreur qui fait du bien

0
Share Button
Critique chrono
Visuellement réussi, Conjuring 2 est limité par un scénario un peu trop simple. Terrifiant, il use des mêmes ingrédients que son prédécesseur mais sans en atteindre la qualité.

Trois ans après le succès du premier volet, James Wan nous revient aujourd’hui avec Conjuring 2. Cris de terreur en perspective ?

Une réalisation maîtrisée. James Wan a indéniablement bossé son sujet. Escalier qui grince, porte qui claque, possession, lévitation … il enchaîne les poncifs des films d’épouvante avec l’efficacité et la maîtrise qu’on lui connait. Son travail sur les couleurs, désaturées presque grises amènent une ambiance rétro réussie, déjà caractéristique du premier volet. A laquelle s’ajoute quelques jump scare efficaces, disséminés ici et là pour maintenir une tension déjà bien présente. Une réalisation bien menée qui n’empêche pourtant pas de trouver le temps parfois bien long devant ces 2h13 (!) au rythme inégal.

La même recette. On prend les mêmes ingrédients que le premier volet et on recommence. Si le duo Farmiga/Wilson fonctionne toujours aussi bien la présence du discours catholique encore plus appuyé que précédemment, renforcé par une vision conservatrice de la famille refroidi quelque peu.
Un peu moins fun, scénaristiquement moins poussé mais toujours aussi terrifiant, Conjuring 2 reste bien au-dessus de toutes les productions horrifiques de ces dernières années, sans toutefois atteindre l’intensité de son illustre aîné.

Conjuring 2 : Le cas Enfield sort en salles le 29 juin 2016.

(Visited 95 times, 3 visits today)

Avis

7 Angoissant
  • Votre avis (14 Vote) 6.1
Partagez

À propos de l'auteur

Morgane

Petit koala accro aux sorties et aux découvertes culturelles (autant qu'aux feuilles d'eucalyptus et au chocolat). Malgré mon amour incontesté pour le sommeil (normal pour un koala) je reste toujours à l'affût du prochain événement à vous proposer.

Réagissez !