[Test] South Park : l’Annale du Destin – suite maligne sans trop forcer

On peut dire que cette suite au Bâton de la Vérité se sera faite attendre ! South Park : l’Annale du Destin débarque enfin et le délire reprend de plus belle !

Humour corrosif. Comme à leur habitude, Parker et Stone ont de la créativité à revendre et nous livrent un épisode d’une quinzaine d’heures aux dialogues savoureux (évitez toutefois la VF), aux situations furieusement drôles, et aux personnages déjantés dans l’univers des super-héros. Si le néophyte y trouvera un certain plaisir, le fan, lui, sera comblé avec les nombreuses références à la série.

Du changement sans bouleversement. South Park : l’Annale du Destin ajoute une dimension tactique à ses combats au tour par tour où le placement de vos héros sera primordial – notamment pour pousser l’adversaire contre un mur et lui infliger plus de dégâts -. Quant à l’aspect RPG, le « Nouveau » récupère désormais des artefacts lui permettant d’améliorer ses capacités en fonction des pouvoirs choisis (modifiables à loisir). Des nouveautés sympathiques, mais qui ne chamboulent pas vraiment l’expérience de jeu, ni même l’impression d’une trop grande facilité.

Comme son aîné, South Park : l’Annale du Destin mise davantage sur son univers que son gameplay. Cela tombe bien, on est là pour ça !

Avis

8.0 Plaisir coupable

South Park : l'Annale du Destin est sorti sur PC, PS4 et Xbox One le 17 octobre 2017
Test réalisé sur PC.

  • Graphismes 10
  • Gameplay 7
  • Bande-son 5.5
  • Originalité 7.5
  • Durée de vie 8
  • Scénario 10
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply