Ces objets de cinéma aux prix délirants

Showing 1 of 8

Les fans courent après les reliques de films à succès et clairement on ne leur en veut pas ! D’autant plus au vu des prix exorbitants que ces « memorabilia » de cinéma peuvent prendre après quelques années.

Voici notre top 15 de ces objets de cinéma aux prix délirants !

La Porsche 917 K du film Le Mans

La Porsche 917 K du film Le Mans (1971), pilotée par Steve McQueen, a été vendue pour 14,08 millions de dollars (12 millions d’euros) à une vente aux enchères Gooding & company en 2017. C’est un collectionneur suisse qui a emporté la mise.

Le film présentait l’histoire d’un pilote qui disputait les 24 Heures du Mans au volant du bolide. Bleue ciel et orange, la Porsche 917 K est le modèle qui a remporté les 24 heures du Mans en 1970, qui établi le record chronométrique du circuit lors des essais libres de la même année dans les mains de Brian Redman.

Elue en 2009 « voiture de compétition du siècle » par le magazine britannique Motor Sport, elle a conquis le coeur du pilote Jo Siffert qui s’en est acheté une en 1970. La même année, sollicité par l’équipe du tournage du film Le Mans, avec Steve McQueen dans le rôle principal, il la loue pour le tournage. Elle sera la star du film, l’une des trois Porshe conduite par l’acteur et une voiture caméra. Joseph Siffert, dit Seppi, décédera dans un accident en course un an plus tard.

Goldfinger : l’Aston Martin DB5 de James Bond

La mythique Aston Martin DB5 de James Bond, dans sa carrosserie grise et popularisée dans Goldfinger (1964) et Thunderball (1965), a été vendue aux enchères pour 6,4 millions de dollars, soit 5,7 millions d’euros. Conduite par Sean Connery dans la peau du célèbre espion 007, elle a été adjugée par la maison de ventes RM Sotheby’s en 2019.

Créée pour la société de production EON à l’occasion de la tournée promotionnelle de Thunderball (1965) elle a ensuite été remplacée par d’autres bolides avant un grand retour dans Casino Royale et Spectre.

Elle était présentée avec ses 13 gadgets développés par Q, rénovés en 2012 : coupe-pneus, plaque d’immatriculation rotative, mitrailleuses, bouclier pare-balle…

Ces objets de cinéma aux prix délirants
Robby le Robot, image © Bonhams

Robby le Robot pas robot

Robby le Robot et sa Jeep ont été adjugés pour un prix record. Brièvement apparu dans le film Gremlins sous forme de clin d’œil, on l’a découvert la première fois dans le film de science-fiction Planète Interdite (Forbidden Planet – 1956). Il y était le serviteur du professeur Edward Morbius sur la planète Altaïr IV.

Du haut de ses 2,13 mètres, Robby le Robot avait coûté 100 000 $ à fabriquer et avait connu par la suite une restauration. Tenant davantage du costume que de la machine, l’objet a été vendu pour près de 5 375 000$ (4,93 millions d’euros) lors d’une vente chez Bonhams à New-York en 2017.

Showing 1 of 8

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply