[Critique] The Lost City of Z, le plus grand film de James Gray ?

0

James Gray est un cinéaste rare. Il a réalisé six films en 23 ans et son dernier long-métrage avant The Lost City of Z date de 2013 ( The Immigrant ). Bref, un rythme à la Stanley Kubrick. D’ailleurs, les deux cinéastes partagent des similitudes : un perfectionnisme de tous les instants et l’ampleur prodigieuse de

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 942 times, 4 visits today)

Avis

9 Grand film !
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !