[Critique] Song to Song, l’état de grâce continue pour Terrence Malick

0

Song to Song de Terrence Malick s’inscrit dans la continuité de son exploration cinématographique entamé avec Tree of Life, formalisé avec À la merveille et qui a atteint son plein potentiel avec Knight of Cups. Bref, si son style vous a laissé froid ces dernières années, ce n’est pas avec Song to Song que vous allez renouer avec votre amour pour le bonhomme.

Pour ceux qui aiment, c’est du pur bonheur. Malick signe un film sensoriel, poétique et immense qui, par ses aspects labyrinthiques, foisonne de réflexions sur l’homme et sa nature. Malgré une tendance du cinéaste à pousser dans l’allégorie religieuse austère et parfois pompeuse, le film n’en est pas moins pertinent sur la plupart de ses sujets.

De grands acteurs dans un film qui ose tout. Le cinéaste sort toujours bien accompagné, dans Song to Song, il fait porter sa vision par un casting à faire pâlir Woody Allen composé de Rooney Mara, Ryan Gosling, Michael Fassbender, Natalie Portman ou encore Cate Blanchett. C’est du cinéma unique, hautement intellectuel (trop ?) et qui propose de belles expérimentations visuelles et sonores. En soi, ce n’est certainement pas pour tout le monde, mais au nom de l’art, heureusement que cela existe !

Song to Song sort le 12 juillet 2017.

Advertisement
(Visited 62 times, 5 visits today)

Avis

8,5 Brillant !
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !