[Critique] Iron Fist saison 1 : un poing en mousse ?

Bien égratignée par les premiers retours américains, Iron Fist devait donc faire taire les critiques sur une saison entière. Une tâche peut-être trop difficile pour le dernier super-héros Marvel / Netflix.

Regardable. Ne faisons pas les fines bouches, la série nous offre quelques petites choses bien sympatoches. On citera notamment des chorégraphies efficaces et surtout le travail effectuée sur la vraie héroïne du show : Colleen Wing. Certes dernière bénéficie d’un vrai traitement dramaturgique et Jessica Henwick évite le surjeu à l’inverse d’un certain poing d’acier…

Anecdotique. Ce pauvre Finn Jones a toutes les peines du monde à nous faire croire que c’est un super-héros. Danny Rand agace et on retient davantage ses caprices que ses combats. À côté, la série n’a pas grand chose à nous proposer qu’une réalisation peu inspirée et une histoire qui aurait pu être racontée en 6 épisodes, maximum. Iron Fist se ressent comme une accumulation de clichés, cherchant à nous vendre son contraire. On prend un certain plaisir à regarder l’ensemble, mais bien conscient de n’y voir rien de mémorable. Vivement que les Defenders arrivent pour relancer, on l’espère, la machine Marvel / Netflix.

Marvel’s Iron Fist est disponible depuis le 17 mars 2017 sur Netflix.

Avis

5.5 Oubliable
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply