[Critique] Rêvolution : je résiste donc IAM

6

Un nouvel album en forme de profession de foi pour IAM : celle de voir le verre à moitié plein en refusant le négativisme ambiant. Le mantra de leur Rêvolution ? Prendre du plaisir, comme ils l’ont fait avec ce huitième essai imparfait, mais salvateur.

Rêver pour lutter. L’emblématique groupe de la cité phocéenne n’a rien perdu de sa verve engagée et positive. Ils revendiquent ici un retour de l’espoir au centre des débats, condition nécessaire pour mener à bien cette Rêvolution (utopique ?). Les illusions contrariées et le constat d’échec dressés par IAM font ainsi sens dans ce contexte de sinistrose ambiante, à l’image du titre Grands rêves, grandes boîtes qui peint un portrait peu flatteur de l’éducation nationale.

Solide. Côté instrumental, l’album déçoit un peu et aurait mérité d’être raccourci (19 titres en tout) pour éviter les redondances. Mais globalement, Rêvolution reste de bonne facture, porté par des titres solides comme Monnaie de Singe et Bad Karma.  À son hip-hop inspiré, IAM ajoute des influences reggae (Terre Aride feat Nuttea), RNB (Paix) voire funk (Exister) plutôt efficaces. Une bouillonnante Rêvolution donc, affirmant le savoir-faire du groupe qui reste fidèle à leur façon de mener le combat avec force et espoirs.

Rêvolution de IAM, sorti le 3 mars 2017

Advertisement
(Visited 2 725 times, 8 visits today)

Avis

7 Solide

IAM en tournée dans toute la France : http://www.livenation.fr/artist/iam-tickets?omq=iam

  • Votre avis (1 Vote) 7.5

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

6 commentaires

  1. Qd on sort 10 titres…cest trop peu…19…c’est trop… négativité quand tu nous tiens…

    En vrai 19 balles a la singularité si douce dans ce rap en fake-similé ou règne les jul’ et compagnie…

    IAM je le suis …et je le reste …

  2. Pipaleperuvien le à

    Excellent album. Fan d’IAM de la première heure, ce nouvel album je n’y croyais plus, surtout après la sortie de leur dernier (et excellent lui aussi) album en 2013 qui (semblait) annoncer la fin du groupe.
    19 titres qui démontrent une fois de plus que IAM a encore beaucoup à apporter au Rap.
    A posséder !!

  3. daufresne le à

    J’ai relevé une erreur dans l’article.

    Nuttea n’est pas présent sur Ils ne savent pas. C’est Shurik’n qui chante le refrain de cette chanson.

    Nuttea est bel et bien présent sur cet album mais c’est sur Terre aride.

  4. Yannnnnnnnn le à

    Je n’étais pas fan , je connaissais , car que de nombreux succès …
    j’ai écouté … J’ai aimé …
    cet album m’ a poussé à revenir vers les autres albums … ils le méritent …(les albums et ces rappeurs), cette positive attitude est salvatrice …
    En fait Iam too.

    Ps: Musicalement quelques morceaux possède des basses que je n’avais connu jusque là et si bien distillée… le son , le texte … sont bons comme leur flow …

Réagissez !