Comic Con Paris : l’événement qui voulait déjà être roi

NDLR : les photos arriveront très bientôt

La première Comic Con française (du moins sous sa nouvelle forme) a ouvert ses portes à la Villette ce week-end et déjà les chiffres s’affolent : 7000 visiteurs vendredi, 9000 attendus pour ce samedi et 10 000 dimanche. Bref, un carton assuré pour… pas grand chose.

Si on félicite les organisateurs pour la logistique déployée et les boutiques pour des prix presque préférentiels, on n’a quand même l’impression de se faire gentiment avoir. L’ensemble du Comic Con se parcourt en 30 minutes (disons 1h à l’heure de pointe), les goodies exclusifs manquent d’éclat et si vous voulez la signature d’un des invités, il vous faudra vous lever de bonne heure.

Cette Comic Con, annoncée en fanfare, a clairement eu les yeux plus gros que le ventre. Les panels dévoilent peu de nouveautés à l’heure d’internet et il faut compter sur Jessica Jones pour nous offrir LE moment intéressant du week-end avec la diffusion du premier épisode. Chapeau bas pour un rendez-vous ajouté à la dernière minute. Les personnalités de marque (Miller, Leterrier, etc.) se comptent sur les doigts d’une main et doivent combler le vide laissé par les absents et les annulations (Maisie Williams si tu nous lis). Il ne faudrait pas jouer au Lion quand on n’en a pas encore la crinière.

Avis

4 De plus petits événements font beaucoup mieux
  • User Ratings (16 Votes) 3.9

About Author

Avatar

8 commentaires

  1. Avatar

    Assez d’accord sauf sur un point.
    Ce n’est pas la première édition de la Comic Con en France. Dommage que tous les médias se trompent là dessus

  2. Avatar
    Allan Blanvillain on

    Non mais ça l’est avec les nouveaux organisateurs qui tentent de faire oublier qu’il y a eu d’autres éditions (et d’ailleurs on remarquera qu’ils évitent soigneusement d’en parler durant cette Comic Con) et c’est justement ce que nous épinglons dans l’article

  3. Avatar

    J’ai beau relire l’article plusieurs fois, je ne vois pas où vous épinglez le silence des organisateurs quand aux éditions précédentes….

  4. Avatar
    Allan Blanvillain on

    On n’épingle pas le silence des organisateurs mais la façon de vouloir se tailler la part du lion sur les autres salons (y compris les anciennes éditions du Comic Con) en voulant jouer directement dans la cour des grands. On épingle ce « regardez-nous, on est le Comic Con » pour finalement faire moins que les autres.

  5. Avatar
    Allan Blanvillain on

    Pas vraiment je n’avais juste pas détailléer le premier message, mais j’ai rajouté une phrase dans l’article pour que ce soit plus clair 😉

  6. Avatar

    Merci d’avoir rajouté cette petite précision, mais pas si petite vis à vis des anciens organisateurs qui ont travaillé dur sur les 4 dernières éditions (question de respect)
    Rendons à César…..vous connaissez la suite 😉

  7. Avatar

    Comme d’hab les parisiens veulent faire des salons mais c’est juste une usine à pognon, l’emballage est vachement bien fait (conférence de presse, site internet pro, parc des expo de la villette, annonce de dernière minute ..) mais je pense que lorsqu’on organise un salon de se style là, il faut déjà être un passionné et organisé un salon pour les passionnés et non pour les parisiens en manque de ballade du week end parce qu’il pleut ou il fait froid. Des passionné payent des fortunes pour prendre le train ou venir en voiture, payer l’entrée et essayé de manger sandwich à 10 euros. Alors franchement respectons les car sans eux les organisateurs n’on plus qu’à fermé boutique ….

Leave A Reply