[Critique] Zootopie : le Disney rusé comme un lapin

0
Share Button

Disney revient à l’animation après une année sous la direction de Pixar et voulait frapper fort avec Zootopie, projet original où l’animal a évolué à la place de l’humain. Si évolution il y a du côté du studio, il conserve néanmoins certains travers.

Rendons à Disney ce qui appartient à Disney : Zootopie déborde de créativité. Dès les premières minutes dans la ville, on est happé par ce trésor d’imagination, s’adaptant parfaitement avec ses citoyens. On se sentirait presque frustré de ne pas en voir davantage car loin de n’être qu’un étalage de l’univers, le film se repose sur un scénario rythmé de bout en bout, drôle, accompagné par une morale sur la tolérance et les préjugés bien mieux amenée qu’il n’y paraît. Disney, ce n’est plus QUE pour les (grands) enfants.

Mais comme freiné par le poids d’un passé devenu presque encombrant, le studio s’obstine à prendre par la main les plus jeunes sans jamais la lâcher. À l’écran, cela donne une seconde morale – tu peux devenir qui tu veux -, rabâchée avec la finesse d’un bulldozer notamment via la chanson omniprésente de Shakira. À croire que les enfants n’auraient pas une mémoire d’éléphant.

Zootopie sort le 17 février 2016

(Visited 192 times, 9 visits today)

Avis

7 Pour les grands et les petits
  • Votre avis (7 Vote) 8.7
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !