[Critique] House of Cards S4 : bienvenue en Enfer camarade !

0
Share Button

Après une troisième saison plus faible que les autres – sachant qu’avec cette série le mot faible est à relativiser – House of Cards fait son grand retour et la saison 4 confirme deux choses : le show est revenu à son meilleur niveau et les Underwood se révèlent plus monstrueux que jamais.

Le roi est mort, vive la reine ! Ces 13 épisodes auront été le théâtre d’une montée en puissance de Claire Underwood (excellente Robin Wright) qui compte bien occuper le trône aux côtés de son mari. La première moitié de la saison fait office d’amuse-bouches quand la seconde donne à la terreur des nouveaux visages. Et que dire de ce plan final, purement jouissif. Il semblerait qu’en 2017, Claire nous prépare encore une surprise de taille.

Cette quatrième année d’House of Cards nous a également offert la résurgence des fantômes du passé, cherchant à hanter le couple présidentiel. Cette réapparition de figures connues donne une idée du chemin parcouru, dans un mélange de nostalgie et d’effroi. N’oublions pas les deux nouveaux : Neve Campbell et Joel Kinnaman, s’imposant rapidement comme des poissons dans l’eau… parmi les requins.

(Visited 19 times, 1 visits today)

Avis

9,5 La beauté d'un monstre à deux visages
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !