[Critique DVD] American Sniper dans le viseur d’Eastwood

0
Share Button

Déjà 34 films à son actif et autant de sujets divers pour Clint Eastwood. Avec American Sniper, le réalisateur s’attaque à l’armée américaine au travers de l’un de ses snipers les plus célèbres (Chris Kyle) et signe un biopic très patriotique. Parfois un peu trop.

Le film est avant tout porté par la force de Bradley Cooper. Transformé physiquement, l’acteur balaie d’un revers de la main tous les autres protagonistes tant il crève l’écran. Sa performance toute en retenue, avec un sang-froid digne des meilleurs snipers, laisse entrevoir la dimension profondément humaine derrière cette bête de guerre. D’un regard ou d’un simple geste il réussit à transposer à l’écran les batailles internes de cette légende militaire.

Eastwood décide de montrer l’armée sous un angle différent, évitant de singer ses prédécesseurs cinématographiques. Il n’en omet par sa complexité, ni la bravoure de ceux qui se battent sous la bannière étoilée, tout en évitant la sur-dramatisation. L’histoire semble néanmoins manquer d’un vrai message et connaît malheureusement quelques longueurs. Un film qui pourra diviser entre le patriote (qui savourera) et l’anti-militariste (qui, lui, bloquera sur ce petit arrière-goût qui passe mal).

American Sniper est disponible en Blu-Ray, DVD & VOD.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Avis

7.5 A voir

Après son succès monstre en salles, American Sniper passe avec bonheur le cap du transfert sur disque avec cette édition techniquement excellente. Pour un film plongé dans les dunes de sables chaudes, la netteté de l'image est exemplaire et la colorimétrie désaturée typique de Tom Stern ne connait aucune chute. La piste 5.1 VO se montre finalement assez faible dans son équilibrage entre les effets sonores et les dialogues. Mais pour peu que l'on pousse un peu l'ampli, on pourra profiter d'un excellent mixage justement récompensé d'un oscar.

A priori, ne bénéficier que d’un seul making-of de 30 minutes flirtant avec les congratulations n’a rien de très réjouissant. Sauf que cette plongée dans les coulisses n’est pas avare en informations ni en images et rappelle efficacement l’intention sous-jacente au projet : montrer l’horreur de la guerre en réhabilitant ses soldats. Intéressant à défaut d’être complet.

  • Film 7
  • Image 9
  • Son 7
  • Bonus 7
  • Votre avis (3 Vote) 8.4
Partagez

À propos de l'auteur

Elodie Suzanna

Sheldon Cooper d’ITC autant barrée que mordue de SF, conçue comme un patchwork de la culture anglo-saxonne avec un grand faible pour l’inconnu et les projets indépendants. Véritable disciple de la grande Daria Morgendorffer.

Réagissez !