Preview Metro Exodus : aussi hard que la ligne 13 à l’heure de pointe

0

La Paris Games Week 2018 nous a offert l’opportunité de mettre la main sur Metro Exodus, dernier opus de la franchise survivaliste développée par 4A Games. Et ils ont poussé le bouchon !

Le niveau jouable – qui semble correspondre au début de Metro Exodus – nous demandait de retrouver une fille de la forêt qui venait de nous sauver d’une noyade radioactive. On ne saurait trop te dire comment se conclut ce level, n’ayant absolument pas réussi à le terminer (on n’aurait pas dû s’arrêter à la partie cocktail de Koch Media avant). Pour notre défense, on doit dire que les Ukrainiens de 4A Games ne nous ont pas facilité la tâche.

Comment veux-tu traverser le camp ennemi quand ces derniers te repèrent assez rapidement et se mettent en nombre, voire te contournent, pour tenter de te trucider. Sérieusement pourquoi tant de haine ? La démo nous aura plongé directement dans le bain : pour survivre, il faudra ruser et éviter de foncer tête baissée en criant « Yippee kay yay motherf**ker ». On a essayé, on a eu des problèmes.

Metro Exodus : tu vas en baver mon petit

Tout dans Metro Exodus respire la survie. Sans être un open world, le jeu nous propose différents chemins pour tenter des stratégies différentes. Certains trajets permettront ainsi d’éviter un danger, mais disposeront de moins de munitions ou d’ingrédients de craft. Et vu que chaque flèche compte – surtout quand une demi-douzaine de sauvages veulent en découdre -, autant dire qu’on réfléchit à deux fois avant de faire un choix.

Devil May Cry 5 : notre preview made in Paris Games Week 2018

Immersif, le titre tente également de coller à une certaine réalité malgré le monde apocalyptique. Il est par exemple impossible de recharger son arme tout en gardant son briquet allumé pour éclairer une zone sombre. De même, il faut utiliser le masque à gaz pour traverser certains endroits pollués, or celui-ci se dégrade avec le temps. Des exemples comme ça, on en trouve à la pelle. Inutile de compter sur Metro Exodus pour nous offrir tout sur un plateau et c’est peut-être là ça plus grande qualité.

Avis : graphiquement solide sans être splendide, Metro Exodus vaut surtout pour son ambiance et son système de jeu exigeant. Si le reste est du même acabit, on va bien galérer pour arriver au bout.

Metro Exodus sortira le 22 février 2019 sur PC, PS4 et Xbox One.

Advertisement
(Visited 1 times, 8 visits today)

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.