[Critique] Mea Culpa : Cavayé et le Made in France

Lettre fictive du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg au réalisateur Fred Cavayé

« Monsieur Cavayé, avec Mea Culpa, le pays est fier de vous ! À l’heure où nos salles de cinéma subissent l’invasion des grosses productions hollywoodiennes, je suis heureux de voir que nous parvenons encore à séduire avec le Made in France. Monsieur Gans et sa Belle et la Bête ont ressuscité le film grand spectacle national, vous, êtes la figure de proue du cinéma d’action.

En seulement trois longs-métrages, vous avez su imposer votre style : une réalisation énergique ne s’embarrassant pas de fioritures, au service du réalisme. Mais pas question pour autant d’en oublier l’humain, avec ce thème récurent de la famille en détresse. En résulte une décharge d’adrénaline d’une intensité rare ne souffrant d’aucun temps mort.

À vos côtés, vous réunissez vos anciennes têtes d’affiche : les formidables Vincent Lindon (Pour Elle) et Gilles Lellouche (À Bout Portant). Choix judicieux tant ils incarnent votre vision à la perfection.

Devant un tel spectacle, nous pardonnons vos petites erreurs, trop occupés à chanter La Marseillaise la main sur le cœur. Monsieur Cavayé, pour Mea Culpa, la France vous dit Merci ! »

Mea Culpa est sorti le 5 février 2014

Avis

9 A voir absolument !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply