[Critique] Coup de coeur pour Jack et sa mécanique

Après le livre et l’album, La mécanique du cœur, l’œuvre de Mathias Malzieu se complète d’une adaptation cinématographique. Une adaptation pour le moins fidèle au roman d’origine.

Un conte à la fois doux et mélancolique, mais aussi beaucoup plus dur et sombre. La métaphore de l’étrangeté cardiaque de Jack permet d’aborder les thèmes de la vie, de l’amour, de la différence.

L’univers et l’esthétisme de ce film d’animation décalé, onirique, influencé par Tim Burton et le mouvement Speampunk ne plaira pas à tout le monde, mais vaut le coup d’œil. De même, pour la bande originale, magnifique, mais trop présente si on n’aime pas le style de Dionysos.

La qualité du doublage est au rendez-vous, les personnages prennent littéralement vie. Le casting est reconnaissable les yeux fermés avec notamment Jean Rochefort, Grand Corps Malade ou Dani…

Néanmoins le film soufre d’un problème de rythme qui le rend un peu brouillon.

Jack et la mécanique du cœur malgré ses petits défauts est un petit bijou d’animation et de poésie. Une histoire d’amour touchante et fragile à voir ou à découvrir si on ne connaît pas la version roman ou album.

Jack et la mécanique du cœur sort le 5 février 2014 au cinéma

Critique écrite par Hecatesias

Avis

8 A voir
  • User Ratings (1 Votes) 7.5

About Author

Avatar

Leave A Reply