[Critique] Broadway Therapy de troupe

Une douce folie imprègne Broadway Therapy, dernier film du réalisateur non moins célèbre Peter Bogdanovich (La dernière séance, La Barbe à Papa). Imogen Poots, Owen Wilson, Kathryn Hahn, Jennifer Aniston et Rhys Ifans entrainent le public dans un happy movie résolument charmant.

Avec ses personnages à mi-chemin entre le Woody Allen et le Wes Anderson – pas étonnant de retrouver ce dernier sous la casquette de producteur – le réalisateur manie avec talent l’absurde et le rocambolesque. Sans se transformer en comédie pure et dure, Broadway Therapy prête au sourire tout du long, comme pour maintenir le spectateur dans une bonne humeur constante.

À l’image du sujet, le film se laisse bercer un rythme théâtral où chaque acteur joue sa scène avant de laisser sa place au prochain, organisant parfois des réunions complètement guignolesques. À ce titre, Imogen Poots obtient là un rôle où elle se sublime.

Seul petit bémol : le fil rouge de l’interview se montre trop contrasté par rapport au reste et gâche un peu le rythme de la pièce.

Broadway Therapy sort le 22 avril 2015

Avis

8 Douce folie
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply