[Critique BD] Un jour sans Jésus Tome 2 : le corps du Christ

Très agréablement surpris lors de la lecture du tome 1, nous nous jetons sur ce tome 2 d’Un jour sans Jésus avec l’envie non dissimulée de nous payer un deuxième fou-rire.

Léger changement de ton. Si fou-rire il n’y a pas eu, le plaisir n’a pas quitté les pages. Il faut dire que ce second volume délaisse un poil les vannes bien senties pour faire avancer son action. Les intrigues se multiplient autour de nos apôtres bien conscients qu’ils vont s’en prendre plein la tronche. On découvre ainsi de nouveaux enjeux, mais toujours avec ce décalage propre à la BD. Sans compter que, telle une série télé, on a droit à un petit climax de fin qui fait grimper la sauce.

Jésus rit. Les auteurs n’ont cependant pas abandonné l’humour, loin de là ! Entre comique de situation et dialogues calibrés, chaque case se savoure le sourire aux lèvres. Si nos onze apôtres n’ont pas encore tous la place qu’ils méritent, on s’est attaché à eux et leurs mésaventures loufoques. Il faut dire qu’ils sont bien aidé par une galerie de seconds rôles savoureux où chaque intervenant se montre digne de l’esprit général. On attend avec impatience la prochaine journée !

Le tome 2 d’Un jour sans Jésus est disponible à partir du 15 février 2017

[Critique BD] Un jour sans Jésus Tome 2 : au cœur du sujet

© Vents d’Ouest

Avis

8 On fait monter la sauce
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply