Cannes 2019 – jour 10 : le grand rassemblement des mélomanes

Alors qu’il ne reste plus que deux jours avant la cérémonie de clôture, je propose un aparté musical, car rien ne s’y prête mieux que cette édition 2019.

Je n’avais jamais vu un tel rassemblement de mélomanes. Imaginez : Quentin Tarantino, Terrence Malick, Jim Jarmusch, Nicolas Winding Refn, Xavier Dolan et j’en passe… Personnellement, quand je pense à ces réalisateurs, mon cerveau se remémore instantanément de musiques qui ont marqué leurs œuvres à jamais. Si je vous dis Drive réalisé par Refn, vous pensez directement à Nightcall de Kavinsky, non ? Si je vous parle de Malick, vous pensez au Carnaval des animaux des Moissons du ciel ou au thème de La Ligne rouge composé par Hans Zimmer. Si je vous dis Tarantino, eh bien j’imagine que vous en connaissez beaucoup !

La musique a toujours eu une place prépondérante au cinéma et ce depuis sa naissance (des pianistes accompagnés les films muets). Mais en 4 ans, je n’avais jamais eu l’occasion de tomber sur une telle panoplie d’artistes qui utilisent la musique à la perfection. Entre autres, Une vie cachée possède de somptueuses partitions classiques essentielles pour ressentir l’émotion du récit ; Too Old to Die Young a une BO électronique qui sublime la puissance des images ; Enfin, on ne peut imaginer d’autres morceaux dans Matthias et Maxime que ceux choisis par Xavier Dolan.

Néanmoins, il n’est pas nécessaire d’avoir de bonnes musiques pour faire un bon film (les frères Dardenne en sont la preuve). Il n’est pas non plus véridique qu’avec de superbes musiques, on fait forcément une inoubliable bande son. Mais une chose est certaine : la musique imprègne notre mémoire, elle s’associe dans notre esprit à des images et c’est par la musique qu’on se souvient des images. Seule la musique lorsqu’elle est correctement utilisée peut avoir cet effet. Ces réalisateurs l’ont bien compris et l’utilisent film après film pour notre plus grand plaisir.

P.S. : une petite danse avant de s’en aller ?

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival de Cannes 2019 ici

About Author

Nicolas Diolez

Leave A Reply