Cannes 2019 – Critique Matthias et Maxime : Dolan en terrain connu

Xavier Dolan continue de réaliser des films à un rythme effréné. À 30 ans, il a déjà 8 longs-métrages à son actif ! Avec Matthias et Maxime, a-t-il enfin ses chances pour la Palme d’or ?

Matthias et Maxime raconte l’histoire d’un amour refoulé entre deux meilleurs amis qui se connaissent depuis la tendre enfance. Le futur départ en Australie de Maxime (Xavier Dolan) va compliquer les choses

Cannes 2019 - Critique Matthias et Maxime : Dolan en terrain connu

Dolan en mode « old school »

Après Juste la fin du monde et John F. Donovan, on pensait que Dolan avait tourné la page de ses années Les Amours imaginaires et Mommy, mais en fait ce n’était pas le cas. Il propose un récit encore une fois très personnel avec des éléments immuables de son cinéma tels que la relation difficile entre une mère et son fils ou l’amour entre deux hommes. Si on avait un cahier des charges intitulé « recette pour fabriquer un film de Dolan », on aurait coché toutes les cases. C’est à la fois son principal défaut et la plus grande de ses qualités.

L’énergie, la passion.

Dolan conserve toujours cette fougue à filmer la jeunesse telle qu’elle est : pleine d’éclats, de folies, d’amours et de paradoxes, de rêves brisés et d’innocence. En soi, il fait le portrait très touchant d’un couple qui ne sait pas qu’il en est un et il parvient à cerner avec subtilité la difficulté d’une telle situation. Sans être aussi impressionnant/passionnant que Mommy, Matthias et Maxime possède cette force si typique des films de Dolan. Pour la Palme d’or on repassera, mais à 30 ans il ne baisse toujours pas le niveau.

Matthias et Maxime est en compétition officielle au Festival de Cannes 2019.

Avis

7 Bien !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Nicolas Diolez

Leave A Reply