[Test] Dragon Quest VII : une attente qui valait franchement le coup

0
Share Button

Véritable succès sur PlayStation 1 au Japon en 2000, Dragon Quest VII n’avait daigné s’exporter dans nos contrées à l’époque. Il aura fallu attendre seize ans pour pouvoir mettre la main dessus. L’attente valait-elle le coup ?

Durée de vie pharamineuse. Dans ce 7ème opus de la licence, vous êtes amené à voyager dans le passé pour secourir les habitants d’anciennes îles et permettre leur apparition dans le présent. Ce scénario des plus classique promet plus d’une centaine d’heures de jeu. Une excellente nouvelle pour les joueurs qui ne rechignent pas devant la lenteur du titre et les allers-retours incessants.

Classique à souhait. Au-delà de sa direction artistique soignée de Toriyama et de ses mécaniques de combat datées mais accrocheuses, Dragon Quest VII met surtout en avant son système de classes qui vous donnera accès à différentes compétences tout au long de l’aventure. Côté technique, cet épisode bénéficie d’une refonte complète grâce à une 3D mignonne et colorée. Toutefois, il est regrettable de constater une perte de fluidité lors de certains affrontements et des phases d’exploration…

Quoi qu’il en soit, Dragon Quest VII se savoure lentement mais sûrement et ravira sans aucun doute les fans de la série.

Pour aller + loin

(Visited 34 times, 1 visits today)

Avis

8.0 Un bon retour aux sources

Dragon Quest VII est disponible depuis le 16 septembre 2016.
Jeu testé sur New 3DS XL.

  • Graphismes 7
  • Bande-son 8
  • Gameplay 8
  • Durée de vie 9
  • Scénario 8
  • Originalité 8
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !