[Preview] For Honor remodèle les batailles médiévales…

0
Share Button

Qui a dit que technologie et monde médiéval ne faisaient pas bon ménage ? Après Assassin’s Creed Ubisoft nous a présenté For Honor lors de la PGW. Sur les consoles dernière génération, il est désormais possible de ressortir sa bonne vieille armure pour rejoindre le champ de bataille en FPS !

Anachronismes quand tu nous tiens ! Ne cherchez pas de logique dans ce jeu multijoueur : vous pourrez incarner jusqu’à 12 héros d’époques différentes (version finale), dont les vikings, les chevaliers et samouraïs, que nous avons pu prendre en main. Ces trois là, issus de la campagne, aisés et équilibrés, permettent de découvrir facilement le mode domination/capture de drapeau en 4vs4.

Un temps d’adaptation. On ne fait pas un saut d’une centaine d’années en arrière sans quelques difficultés. Un tuto bienvenue de 8 minutes pose donc les bases du combat et rend la prise en main plus aisée. Bien pensées, elle permettent de manier l’épée facilement du joystick droit. En gérant bien notre positionnement dans l’environnement, on se croirait presque dans une leçon d’escrime.

Une armure en titane ? Lors des courses et des déplacements le bat blesse… cruellement. C’est bien simple, le chevalier en armure lourde court tel Ezio en tenue de cuir ! La crédibilité et le réalisme s’en trouvent cruellement entachés…

Plutôt joli et agréable à jouer, For Honor ne se prend vraiment pas la tête avec la crédibilité, dommage !

Retrouvez tous nos articles de la Paris Games Week 2016

(Visited 91 times, 2 visits today)

Avis

7.0 Ah la physique !

For Honor sortira le 14 février 2017 sur PlayStation 4, Xbox One et PC.
Preview réalisée sur Xbox One.

  • Graphismes 7
  • Bande-son 7
  • Gameplay 6
  • Originalité 8
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Ida Gonthier

Présidente et directrice des publications, elle gère l'ensemble de toutes les petites missions qui font fonctionner la société. Elle s’occupe également de la section jeu vidéo soutenue par ses terribles acolytes !

Réagissez !