[Critique] Pitch S01 E01 : Qui joue en première base ?

0
Share Button

L’une des séries attendues de la rentrée outre-atlantique ressemble au personnage fictif qu’elle met en scène. Dans le pilote de Pitch, Ginny Baker (Kylie Bunbury) est effectivement aussi vecteur d’attente puisqu’elle est la première femme à intégrer une équipe de ligue majeure de baseball.

Série égalitaire. Il s’agit donc pour la protagoniste d’incarner un espoir pour des milliers de jeunes filles, et de représenter autant de femmes se battant encore pour avoir les mêmes droits que les hommes. Mais Pitch ne verse pas dans l’engagement pur et simple contre une société patriarcale ni dans la critique d’un milieu compétitif et sensiblement sexiste. Il y est aussi question de sport, de business, d’image, et de pression médiatique en général.

Trop centrée. Si Kylie Bunbury réussit parfaitement son entrée, on se focalise, malgré tout, tellement sur elle qu’autour les autres n’apparaissent que comme des faire-valoir. Même si sa relation ambiguë avec Mike Lawson (Mark-Paul Gosselaar) promet, on se demande quand même si ce manque de diversité offrira suffisamment de matière pour nous sortir du seul combat d’une femme contre les préjugés et la popularité. Surtout en France où le baseball est loin d’être attractif, et largement incompris.

Pitch fait partie des nouvelles séries de la rentrée.

Article écrit par Simon D. Réhon.

(Visited 49 times, 2 visits today)

Avis

7 Intéressant
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !